Avantages et inconvénients de la course sur tapis

Certains trouvent l’entraînement sur tapis ennuyeux, tandis que d’autres le trouvent indispensable. Pour certains, il est à la fois fastidieux et gratifiant. 

Particularités de la course sur tapis

Il est déstabilisant de courir sur un tapis qui roule sous vos pieds. Une adaptation de votre foulée est nécessaire, contrairement aux conditions de course en extérieur.

Afin d’éviter la progression horizontale, le coureur doit amener son pied plus rapidement vers le tapis. Cela diminue la phase de propulsion.

Ce mouvement n’est pas naturel et oblige les coureurs à travailler différemment de ce qu’ils feraient dans des conditions de course naturelles :

  • Les muscles ischio-jambiers sont rarement utilisés, voire pas du tout.
  • Les muscles fléchisseurs de la hanche (psoas illiae), compensent en étant plus utilisés.

Dépense énergétique

La résistance au vent ne réduit pas la consommation d’énergie du coureur au même rythme qu’à l’extérieur. Pour compenser, certains entraîneurs recommandent une pente de 1% sur le tapis.


Il est important de garder à l’esprit que la course en salle ne résiste pas au vent. Cependant, courir dans un espace restreint peut augmenter la température du corps et la fréquence cardiaque, ainsi que la consommation d’énergie. Nous ne pensons pas qu’il soit nécessaire d’incliner le tapis de course.


Le tapis de course simule la course en extérieur mais n’en est pas une réplique exacte. Les avantages de l’utilisation de cet appareil pour l’entraînement sont nombreux.

Les avantages du tapis de course

  1. Il permet d’éviter tous les problèmes auxquels les coureurs sont confrontés lorsqu’ils courent en plein air : circulation, mauvais éclairage, insécurité, mauvais temps.
  2. Il reproduit le geste de la course et les sollicitations cardio-respiratoires similaires, même s’il est imprécis.
  3. Donne l’occasion d’un bon travail aérobique.
  4. Simple d’utilisation, il permet de programmer une séance d’entraînement qui s’intègre dans votre emploi du temps chargé.
  5. Fournit un tempo constant et vous permet de contrôler les paramètres internes maximaux (fréquence cardiaque, calories et vitesse).
  6. Il est plus amortissant que l’asphalte et moins traumatisant. C’est une bénédiction pour les articulations et les tendons.
  7. La possibilité d’avoir quelque chose à boire à proximité sans avoir besoin d’apporter du matériel.

Inconvénients du tapis de course

  1. Une augmentation plus rapide de la température corporelle entraîne un rythme cardiaque plus élevé (possibilité de perdre jusqu’à 1 km/h lors d’un entraînement en plein air). Cela entraîne un coût énergétique de la course plus élevé.
  2. La tendance à ne plus se fier à ses sensations mais à la vitesse du tapis de course.
  3. Parfois, le tapis de course vibre et se déplace de manière imparfaite.
  4. L’exercice est plus difficile si vous commencez plus tôt.
  5. Fatigue mentale pendant l’exercice.

Pour quelles séances puis-je l’utiliser ?

Les entraînements d’endurance doivent être effectués à un rythme régulier (65 à 70% de VMA) et pendant une durée variable, à condition de ne pas se fatiguer trop vite. Les séances qui varient le rythme sur de longues fractions, comme le travail au seuil (par exemple, 3 x 8 minutes de récupération, 2 minutes à 80-85% de VMA. L’échauffement pour les séances de musculation en salle.


Quelles séances devez-vous éviter ?

Les séances qui nécessitent des changements de rythme soudains, comme les séances de VMA. Il est difficile d’effectuer des fractionnés courts sur un tapis. Vous risquez des glissades si vous accélérez et décélérez rapidement. Vous ne pouvez pas programmer votre tapis de course pour des séances extrêmement détaillées. Vous devez régler manuellement la vitesse, ce qui peut parfois être dangereux pour les fractionnés.

 

Il est bon d’être informé :

Les vitesses élevées nécessitent un équipement coûteux. Un tapis de course moyen, qui coûte environ 2 000 euros, a une vitesse limitée à 16-18 km/h. Vous pouvez aller plus vite (jusqu’à 24 km/h sur les tapis de course haut de gamme dotés de moteurs puissants).

  • La stabilité est déterminée par le poids du tapis de course.
  • Les tapis de course pliables sont très faciles à ranger.


Lorsque l’entraînement en plein air n’est pas possible, l’entraînement sur tapis de course peut être une alternative. Il est préférable d’utiliser les tapis avec parcimonie ou en complément. Les séances en plein air sont les meilleures pour leur efficacité et le plaisir qu’elles procurent. Ouvrez les yeux, respirez…

Sources : 

Vous pouvez voir de nombreux modèles de tapis de courses sur compare-simplement.fr